Diplôme & travail

“A cause de problèmes administratifs, on ne me laisse pas travailler. Malgré mon éxperience professionnelle en Turquie et mon diplôme belge de master, le gouvernement belge ne reconnaît pas mon diplôme turc. C'est tellement dégradant!"– Migrante turque par mariage.

 

Diplôme

Beaucoup de migrants (par mariage) viennent en Belgique sans savoir si leurs diplômes seront assimilés, et alors valables. Il est néanmoins utile d’être au courant pour éviter des malentendus ultérieurs et des déceptions. Il est douloureux d’apprendre que le diplôme pour lequel vous vous êtes tellement engagé, ne vaut rien ici ou pas autant! Vous avez déjà obtenu un diplôme au Maroc ou en Turquie? Il vaut alors vraiment la peine d’essayer de le faire reconnaître en Belgique. Un diplôme étranger reconnu peut évidemment vous aider en Belgique. Il peut vous permettre à continuer à étudier, à postuler pour certains jobs, à ouvrir son propre commerce, à enseigner…

Attention: pas tous les diplômes étrangers sont assimilés. La procédure pour la reconnaissance des diplômes peut fortement différer selon la situation. Ici vous trouverez les renseignements nécessaires. Les documents ci-dessous sont nécessaires pour la procédure de reconnaissance:

  • copie de votre certificat de nationalité;
  • copie des preuves d’étude, des diplômes et des suppléments de diplôme;
  • le programme des études officiel avec description de l’ampleur des études;
  • copie d’un mémoire éventuel;
  • résumé des stages suivis, le nombre des heures de stage, description des tâches de stage…

Des enfants qui veulent commencer l’enseignement primaire ou secondaire ne doivent pas présenter des diplômes déjà obtenus. Pour offrir à la nouvelle école de plus amples renseignements possible concernant le niveau d’étude de votre enfant, vous apporterez les documents ci-dessous:

  • preuves d’étude (ou éventuellement diplômes) que votre enfant a obtenues;
  • bulletins scolaires;
  • copie d’une déclaration (p. ex. de la direction d’école)  sur:
    • le nombre d’années scolaires à l’école primaire que votre enfant a suivi;
    • si votre enfant a terminé l’école primaire;
    • à ce que les études de l’école primaire dans le pays en question donnent accès.

Attention! Pour beaucoup de documents une traduction néelandaise assermentée est nécessaire! Essayez aussi toujours de présenter les documents originaux.

Si vous n’avez pas obtenu de diplôme dans votre pays d’origine, mais vous voulez étudier ici ou si vous voulez continuer à étudier ici, ne vous laissez pas intimider par rien ou par personne. Plusieurs instances et organisations peuvent vous aider!

Travailler

“Dans l’initiation du cours d'orientation sociale mon enseignante apprenait que j’enseignais français au Maroc et elle était étonnée… et me tenait à l’oeil à partir de ce jour-là! Je pouvais préparer une des présentations les plus difficiles, sur le système juridique belge je pense. (…) J’ai dû faire un grand effort, parce que j’étais enceinte de sept mois à ce moment. Je l’avais quand-même très bien présenté et j’essayais aussi d’expliquer le mieux possible à mes camarades de classe; c’est à ce moment-là qu’elle pensait: c’est la personne apte (…) et on m’a demandé de postuler pour enseignante Orientation Sociale français/arabe! Je travaille depuis ce moment-là comme OS-enseignante et j’y suis heureuse.” – migrante de mariage marocaine.

Vous venez en Belgique après ou avant votre mariage et votre partenaire, qui habite déjà en Belgique, n’est pas un belge ou UE-ressortissant, il faut alors disposer d’un permis de travail (carte professionnelle) pour pouvoir travailler. Quel type de permis de travail il faut, depend du statut de résidence de votre partenaire. S’il/elle n’est pas un UE-ressortissant et dispose d’un droit de résidence définitif, vous avez droit à un permis de travail type C. Vous devez solliciter ce permis de travail vous-même, soit à la commune, soit sur www.vlaanderen.be/werk. Vous sollicitez votre permis de travail C au provinciale loket van de Dienst Migratie en Arbeidsbemiddelingsbureaus. Ce service examine le dossier et livrera le permis de travail C par la commune oú vous habitez. *

Vous ne pouvez que mettre en route la procédure de demande quand vous êtes déjà en Belgique. Vous ne pouvez que demander les documents nécessaires (par exemple une déclaration de la commune oú vous habitez) quand vous êtes déjà ici. Dès que vous avez reçu votre permis de travail C, vous pouvez commencer à chercher du travail.

Attention! Des parents d’un migrant de travail non-UE qui n’habitent pas encore définitivement en Belgique ne peuvent pas travailler, sauf s’ils trouvent d’abord un employeur qui peut obtenir un permis de travail B pour eux (ce qui est plutôt exceptionnel et pour des contrats de travail détermines).

Quand votre partenaire est belge, vous êtes en principe libéré du permis de travail. Cette libération se fait quand vous vous inscrivez dans la commune oú vous habitez. Puis vous recevrez une preuve de cette demande (une annexe 19 ou annexe 19ter) et vous êtes libéré du permis de travail.

Pendant votre recherche de travail, des documents ci-dessous sont nécessaires:

  • curriculum vitae: un relevé de vos coordonnées, études éventuelles, diplômes et expériences professionnelles;
  • copie des contrats de travail antérieurs ou attestations d’emploi;
  • diplômes ou preuves d’étude.

Le VDAB (dans la région bruxelloise: Actiris) peut vous aider dans la recherche de travail. Tenez bien compte que pour la plupart des jobs en Flandre la connaissance du néerlandais constitue un avantage ou est même exigée. Vous trouverez de plus amples renseignements sur les différents types de permis de travail et les conditions qui vont avec ici et ici.

La réglementation belge relativement au travail et aux permis de travail est complexe.

Ne vous laissez pas intimider et n’hesitez pas à prendre contact avec le juridische helpdesk van Kruispunt Migratie-Integratie! Cliquez aussi ici:

http://www.kruispuntmi.be/vreemdelingenrecht/wegwijs.aspx?id=629

*En remerciant Kruispunt Migratie-Integratie.